Des Hommes et des grains

img-des-hommes-et-des-grains-illustration

Parce que chaque jour, agriculteurs et collaborateurs, unis par le même idéal coopératif, prennent soin du grain avec exigence et passion, VIVESCIA a souhaité valoriser cette Communauté du Grain. 

En collaborant avec le photographe Guillaume Czerw pour la création d’une série photographique mettant à l’honneur ces femmes et ces hommes, VIVESCIA a choisi son approche singulière sur la matière, les contrastes et les lumières.

Intitulée « Des Hommes et des grains », la série se compose d’une cinquantaine de photographies qui dévoilent les savoir-faire, l’expertise, les gestes du quotidien des femmes et des hommes de VIVESCIA et aussi ses moments forts, comme la moisson, les étapes de transformation de l’orge en malt, la préparation des recettes de viennoiseries, etc.  

Vivez l'histoire de cette Communauté du Grain en suivant cette série photographique au fil des semaines.

 

Rencontre avec Guillaume Czerw
Guillaume
Czerw
Photographe

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?

J’aime découvrir de nouveaux univers. Je connaissais déjà celui de la boulangerie, en revanche je n’avais jamais réalisé ce type de reportage pour un groupe de la taille de VIVESCIA et j’ai trouvé intéressant de découvrir cet aspect à la fois agricole, industriel et au final très technique des métiers de VIVESCIA.

 

voir +

Avez-vous dû relever des défis particuliers pour réaliser ce reportage ?

Outre la contrainte de temps, que je perçois davantage comme un atout que comme un frein, car elle créé des situations imprévues presque toujours positives, la vraie contrainte c’était cet aspect technique. Ne connaissant pas cet univers, je devais éviter de m’attacher au seul critère esthétique pour ne pas être hors sujet. J’ai donc dû sur un temps assez court, aller à la rencontre des gens, leur poser les bonnes questions pour comprendre rapidement leur métier et identifier les bonnes images à photographier.
 

Y-a-t’il des choses qui vous ont surpris ?

Ce qui m’a interpellé, c’est cette singularité du modèle coopératif, où tout le monde travaille véritablement ensemble, de la petite à la grosse structure. Les Hommes de VIVESCIA ne travaillent pas “pour”, mais avec VIVESCIA. Ils ont également en commun un intérêt marqué pour le grain et une curiosité pour le métier des autres qui va bien au-delà de ce qu’on pourrait attendre d’eux. On perçoit que ce sont des gens très investis dans leur métier.
 

Une rencontre qui vous a marqué ?

Pour la première prise de vue, j’ai fait la connaissance d’Alain à l’occasion du reportage que j’ai réalisé sur sa ferme de Rémicourt. Je l’ai retrouvé par hasard sur la dernière prise de vue, pour la réunion du Club Agrosol, sur la conservation des sols en octobre. C’était amusant de le croiser au début et à la fin du reportage, un beau clin d’œil, une jolie façon de boucler la boucle.

fermer
Voir cette publication sur Instagram

Les céréales façonnent nos paysages. « C’est la première image que j’ai réalisée en arrivant sur les lieux de prise de vue : un endroit légèrement vallonné avec un point de vue graphique et une jolie lumière, je n’ai pas pu résister ! » Le 24 juin, sur la route de Rémicourt (51). © Guillaume Czerw A l'occasion du 22ème Festival international de la photo animalière et de nature, notre regard se porte sur "Les Hommes du Grain" à travers une série de photographies, réalisées par Guillaume Czerw, photographe professionnel, illustrant les temps forts du quotidien des agriculteurs pendant la moisson. #festivalmontier #festivalmontierender #photo #cereales #cereale #céréales #céréale #champ #champs #paysage #nature #naturelover #soleil #sun #view #agriculture #moisson #été #summer

Une publication partagée par VIVESCIA (@groupevivescia) le